M&A

Accompagner les entreprises dans leurs opérations de fusion acquisition est parmi ce que nous faisons de mieux. Nous y apportons de la sécurité juridique à toutes les étapes des opérations en couvrant tous les champs de compétences dont vous avez besoin pour en préserver tout le capital humain : droit social, paie, communication interne, stratégie RH.

  • Audit RH, juridique et paie préalable
  • Chiffrage, rétro-planning
  • Data room
  • Rédaction des actes
  • Animation de groupes de travail
  • Formation et pilotage de l’équipe projet
  • Assistance 7/7j, 24/24h

Selon le projet, nous intervenons en management de transition pour mener in situ le projet en toute sécurité grâce à nos consultants RH tous issus du monde de l’entreprise.

Nous vous aidons à maîtriser toutes les incidences sociales d'une opération de fusion-acquisition

Fusion et Acquisition (M&A)

M&A, c’est quoi ?

Le M&A, aussi appelé mergers and acquisitions (fusion acquisition en français) est une opération juridique consistant à transmettre le patrimoine d’une société à une autre société.

Les éléments actifs et passifs de la société absorbée sont transmis à la société absorbante, impliquant une dissolution (sans liquidation) et un échange de droits sociaux. La résultante d’une opération fusion acquisition est le contrôle juridique et le pouvoir aux assemblées générales d’une seule entreprise. Les opérations fusions acquisitions sont définies comme des opérations de croissance externe car elles engagent au moins deux partenaires qui mettent en commun leurs ressources pour ne former plus qu’une seule entreprise après le processus. Il est important de garder en tête que parfois, le nom de l’entreprise absorbée subsiste pour des raisons politiques, d’image, de légitimité etc. Le but de ces mergers and acquisitions, M&A, est de diversifier l’activité de la société absorbante, d’accroître sa présence sur un marché ou sur sa chaîne de valeur (en absorbant la concurrence ou ses sous-traitants). La fusion acquisition a des impacts importants sur toute la société absorbante car elle est considérée comme une restructuration. La stratégie fusion acquisition est pensée et intégrée dans toute stratégie d’entreprise souhaitant son déploiement car comme nous l’avons vu précédemment, c’est un formidable accélérateur de croissance et de transformation pour n’importe quelle société qui y a recours. Une stratégie fusion acquisition est à penser sur long terme et de manière cyclique. Il existe des étapes importantes à respecter. En effet, avant même d’envisager la fusion acquisition, ou même  la croissance externe, les entreprises doivent penser à leur stratégie de développement ce qui suppose de réfléchir en amont à des objectifs stratégiques de l’entreprise : son positionnement. Pour pouvoir arriver à cela, il faut comprendre la réalité du marché de son entreprise : est-il concurrentiel ? Il faut réussir à cerner les opportunités présentes ou non pour ensuite aligner stratégie d’entreprise et stratégie fusion acquisition.  

Quels sont les outils de la fusion acquisition ?

La décision de procéder à une stratégie de fusion acquisition doit permettre à une société de renforcer sa position dans son secteur, d'accéder à de nouveaux marchés, d’acquérir de nouvelles compétences, d’accroître sa chaîne de valeur, etc.

Il existe trois types de merger acquisition : - La fusion acquisition horizontale : il s’agit d’une M&A entre entreprises du même secteur d’activité. - La fusion acquisition verticale : il s’agit de la prise de contrôle de la part d’une société située en amont ou en aval de la chaîne de production d’une même filière économique. - La fusion acquisition dite conglomérat : il s’agit d’une M&A entre sociétés évoluant sur des marchés distincts. Elle permet la diversification d’activités. Des outils légaux peuvent être mis en place pour permettre un accompagnement fusion acquisition efficace. Pour procéder à une opération fusion acquisition il faudra s’entourer d’avocats spécialisés en fusion acquisition. Fins connaisseurs de la culture d’entreprise et des écosystèmes de leurs clients, ces derniers interviennent généralement par le biais de cabinet conseil en fusion acquisition une fois les principales modalités négociées entre les parties et leurs conseils. Ils participent à la négociation et rédaction des éléments juridiques (pré-contrats; protocoles d’accord; garantie d’actif et de passif; conventions diverses; formalités de closing). Il pourra s’accompagner de juristes en fusion acquisition pour prodiguer des conseils en fusion acquisition aux entreprises avec lesquelles ils travaillent.  Ces conseils en fusion acquisition sont généralement donnés par des cabinets de conseil spécialisés en fusion acquisition dans le cadre d’un accompagnement en fusion acquisition.  En effet, le rôle du conseiller en fusion acquisition d’un cabinet de conseil en fusion acquisition est de monter des dossiers d’évaluation puis de convaincre une entreprise de l’intérêt stratégique et économique qu’elle aurait à se lancer dans une opération de fusion acquisition. Si l'entreprise accepte, ce sera à ce même conseiller en fusion acquisition de piloter l’opération de merger acquisition sur la base d’un mandat.  

Quel est le rôle d’un conseiller en fusion et acquisition ?

Se lancer dans une opération de fusion acquisition ne s’improvise pas. Par la diversité des enjeux qu’elles recouvrent (stratégiques, fiscaux, financiers, juridiques), les mergers acquisitions font partie des opérations de croissance externe les plus risquées dans le monde entrepreneurial.

À cela, il faut ajouter qu’en cette période de perturbations et d’intense innovation dans tous les secteurs, suivre le rythme de l’évolution du marché, de ses concurrents et des nouvelles opportunités est une affaire de tous les jours. La préparation de ces opérations, leur justification stratégique, leur gestion financière et juridique et leur négociation sont pointues. Elles sont menées par des équipes dont les compétences sont complémentaires, souvent sous la direction d'un cabinet de conseil spécialisé. Le travail d’un conseiller en fusion acquisition est d’identifier et évaluer les risques liés au montage d’une opération financière par le biais d’un ensemble de procédures techniques. Le conseil en fusion acquisition effectue un diagnostic puis une synthèse de toutes les informations qu’il aura recueilli pour monter un dossier financier juridique complet qui montrera l’intérêt stratégique ou non d’une fusion acquisition. Ainsi, se faire accompagner d’un cabinet de conseil en fusion acquisition comme Legal & Resources, c’est faire le choix de s’entourer d’experts de la fusion acquisition (juristes fusion acquisition; mais aussi avocats fusion acquisition) qui vous assurent d'apporter une sécurité juridique à toutes les étapes des opérations. Nous savons que l'un des éléments essentiels pour toute entreprise est son capital humain. C'est l’un des piliers sur lesquels reposent la croissance et la pérennité d’une entreprise. C’est pourquoi, dans toutes les étapes des opérations merger acquisition, nous couvrons tous les champs de compétences dont vous avez besoin pour préserver le capital humain de votre entreprise. Chaque client bénéficie d’une approche sur mesure, objective afin d’avoir un accompagnement en fusion acquisition optimal. Ces actions étant à rapprocher de la finance d'entreprise, à la stratégie d’entreprise et à la gestion financière, nous mettons à votre disposition une équipe d'experts sur toutes ces thématiques complexes et pointues.
HAUT